Le numérique au service de l’énergie locale : une collaboration fructueuse

Pour ce premier article, nous souhaitons vous parler d’une association qui engage les citoyens dans l’écologie, la mobilisation au quotidien et bien sûr la transition énergétique. Les Lucioles – Ria d’Etel en Transition, née en 2013, mène des actions autour de la Ria, dans tous les domaines : parmi celles-ci, la production d’électricité renouvelable sur le territoire.  

Cependant, une fois les panneaux installés, comment garder les sociétaires mobilisés pendant toute la vie de la centrale ? L’enjeu de transition est toujours aussi important, mais les actions sont moins spectaculaires. C’est avec cette question que les administrateurs de la SCIC sont venus à la rencontre du projet SEN, pour étudier ensemble les moyens d’y répondre. En particulier, nous savons qu’il est possible de récupérer les données de production de la centrale. Alors, comment les valoriser ?

Les lucioles énergies
Les lucioles énergies

Une énergie locale

module solaire

C’est en 2015 que la société Lucioles Énergies voit le jour à Belz (56). Cette coopérative, dédiée au financement des centrales photovoltaïques sur les toitures locales, collecte de l’épargne des habitants pour aboutir à la mise en place d’une première centrale de 25 kWc à Locoal-Mendon, en 2018, puis d’une deuxième de 26 kWc à Étel en 2020.

Énergie et numérique ? La boite à outils SEN

Le projet SEN (pour « Sensibilisation à l’Énergie par le Numérique » ) a identifié un outil, capable de mettre en perspective les consommations d’énergie de chaque foyer avec cette centrale. Le logiciel libre « Be My Home Smart » (BMHS) est en effet riche de fonctionnalités intéressantes pour les citoyens !

Ce logiciel de domotique porte une attention particulière au volet énergétique de l’habitat : grâce à un capteur sur le compteur (ou à un compte Enedis/Linky), il suit les consommations de la maison et les affiche sous forme de tableau de bord. Fonctionnant avec un serveur multi-usagers, il dispose également de fonctions « sociales » pour comparer sa consommation avec d’autres familles. BMHS est un logiciel robuste et sécurisé, qui est publié sous licence libre depuis 2018, permettant ainsi sa réutilisation et son amélioration par la communauté.

Une innovation partagée

En lien avec le besoin de Lucioles Energies, le projet SEN a ainsi codé une fonctionnalité complémentaire dans le logiciel : le widget « investissement citoyen ». La production de la centrale (journalière, mensuelle et annuelle) est remontée sur le serveur. Chaque sociétaire peut configurer le widget pour indiquer son investissement (nombre de parts sociales dans la centrale), et BMHS va afficher en retour la « fraction d’énergie » produite par cet investissement. Chacun peut voir comment son épargne couvre sa consommation énergétique. Le petit plus, le widget est également capable de gérer un portefeuille de plusieurs centrales, et d’en afficher une synthèse.

BMHS widget investissement citoyen
BMHS widget investissement citoyen

Le début d’une collaboration

Dans l’exemple ci-dessus, le citoyen peut ainsi voir que ses 11 parts ont permis de produire un total de 28,4kWh sur le mois en cours. L’énergie est ainsi matérialisée à l’échelle individuelle et chaque sociétaire peut se l’approprier ! Voilà un premier exemple de l’apport des logiciels libres dans la mobilisation citoyenne pour une transition énergétique. Cette réalisation étant elle aussi partagée en licence libre, vous pouvez bien entendu la réutiliser pour votre projet.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou nous contacter pour toute question ! Au prochain article, nous évoquerons un autre défi : réduire sa consommation d’énergie en équipe.